Stellaris - La création de galaxies

Submitted by Kyna on sam, 10/17/2015 - 23:16

Bonnes nouvelles tout le monde !

Aujourd'hui, nous sommes prêt à partager certains détails avec vous sur comment est généré une galaxie dans Stellaris. En discutant de cela, nous aborderons également quelques-unes des différentes caractéristiques de la galaxie ainsi que de la façon dont nous essayons d'anticiper ce que les moddeurs voudront faire avec le générateur de galaxie dans le jeu afin de faire en sorte que cela soit possible.

Quand vous commencez une nouvelle partie, vous pouvez spécifier la taille et la forme de la galaxie aussi bien que le nombre d'empires contrôlés par l'intelligence artificielle. La taille d'une galaxie varie actuellement de 200 à 1000 étoiles. La quantité d'empire dirigés par l'IA affectera uniquement combien d'empires contrôlés par l'IA seront générés dès le début, beaucoup plus ferons leur apparition durant votre partie. Nous avons actuellement trois différents types de forme pour la galaxie : spirale, elliptique et circulaire. Les galaxies spirales ont leurs étoiles placées dans des "branches" qui forment un motif en forme de spirale (voir Galaxie du Moulinet). Une galaxie spirale fournit une géographie intéressante, avec des vides entre les branches qui pourraient compliquer une traversée en ligne droite. Les galaxies elliptiques ont leurs étoiles placées sous un motif ellipsoïdale (voir Galaxie elliptique), qui résulte en une géographie plus uniforme et dispersée. La galaxie circulaire a ses étoiles placées dans une forme d'anneau autour du noyau de la galaxie (voir Galaxie à anneau). Si vous jouez avec une galaxie circulaire vous savez que les autres empires devront approcher dans un sens ou l'autre de l'anneau, ce qui facilite et implique un plus grand isolement d'un empire par rapport aux autres dans la galaxie et ce plus qu'avec les autres formes. Toutes ces options sont bien sûr moddable, à la fois en ce qui concerne l'apparence et les options disponibles.

Une fois que vous êtes satisfait avec vos options et avez décidé de commencer la partie, nous commençons le processus de génération de la galaxie. Lorsque nous générons les étoiles, nous définissons alors la classe de chaque étoile. La plupart des étoiles seront des classes d'étoiles avec différents types spectraux B, A, F, G, K, M. Certains systèmes d'étoiles peuvent cependant être un peu plus spécial, comme un trou noir, un pulsar ou une étoile à neutrons. Chaque système est associé à une certaine classe d'étoile qui possède un ensemble de règles déterminent comment le système solaire sera généré ; vous pourrez par exemple avoir des moments difficiles, ou trouver des planètes habitables à proximité d'un trou noir se révélera compliqué. Tout cela est très moddable, vous pouvez ajouter vos propres classes d'étoiles et supprimer celles existantes si vous le souhaitez.

Stellaris - Un pulsar

 

Nous générons aussi quelques caractéristiques galactiques qui ne sont pas des étoiles. Une de celle-ci sont les nébuleuses. Les nébuleuses sont visibles sur la carte de la galaxie et contiennent souvent un tas de systèmes solaires intéressants qui possèdent quelques ressources rares et spéciales. Dans une nébuleuse, vous pouvez vous attendre à rencontrer certains événements spéciaux et obtenir l'expérience de certains bonus ou malus qui peuvent impacter vos décisions lors d'une colonisation ou d'un mouvement de flotte.

Lorsque nous générons le contenu de chaque système solaire, nous utilisons différentes initialisations système qui dépendent de ce à quoi le système devra et pourra servir. Si vous - par exemple - devez commencer avec la race humaine scripté à l'avance, vous serez automatiquement placé dans le système solaire Solar, sur Terre. Oui, tout cela est également moddable. Ces initialiseurs permettent de nous assurer que vous, en tant que joueur, aurez toujours quelque chose d'intéressant à faire dans un système. Ils nous fournissent aussi des façons de créer un début plus équilibrée en étant en mesure d'influer sur le contenu de votre système solaire et des systèmes qui l'avoisinent. Il est bon de savoir que ces initialiseurs ont un certain facteur aléatoire qui leur est attaché, de sorte que le résultat attendu ne soit pas exactement le même lors de chaque session sur le jeu.

Nous générons beaucoup de contenu intéressant et spécial dans les différents systèmes, y compris ceux qu'aucun empire ne contrôle. Ce contenu varie de débris à des vaisseaux d'origine inconnue qui pourrait être amical ou non... Parlant d'une expérience personnelle dans le cas de vaisseaux "pas si amical", je recommande à tous les joueurs de partir en éclaireur afin d'explorer les systèmes avant d'y aller avec leur vaisseau scientifique en quête d'une future colonie potentielle. Il n'est pas amusant d'avoir votre vaisseau scientifique éradiqué avec votre scientifique la plus qualifiée à son bord.

Attaque inattendue de drones sur un vaisseau scientifique

 

La semaine prochaine, nous parlerons des différents types de FTL (Faster Than Light - déplacements à la vitesse de la lumière).

Source

Comments