Stellaris - La vision de Paradox Interactive

Submitted by Kyna on ven, 10/16/2015 - 19:38

Bonjour, voici le premier carnet de développement hebdomadaire de Stellaris, notre nouveau jeu de grande stratégie par Paradox Interactive !

Alors, pourquoi avons-nous décidé de faire un jeu plein de choses se passent dans l'espace ? Et bien, l'idée nous travaille depuis la sortie de notre jeu Europa Universalis 2, mais nous avons fini par faire Heart of Iron à la place. Comme vous vous en doutez peut être désormais, notre ambition a maintenant évoluée et consiste désormais à couvrir avec nos jeux, la période d'existence de l'humanité la plus large possible à travers l'espace et le temps, incluant ainsi donc le futur. 

Réaliser un jeu dans l'espace est quelque chose qui a reçu de nombreux soutiens interne au sein des équipes de développement (en marge de projets ancré dans l'histoire) et que beaucoup d'entre vous, nos fidèles joueurs, nous avez demandé au court des dernières années. Lorsque la décision de faire un jeu spatial a finalement été prise par les pouvoirs en place, deux projets de jeux différents furent conceptualisés par mes soins et celui qui allait finir par devenir le Stellaris d'aujourd'hui fut choisi (je ne vous dirai pas quel était l'autre projet !).

L'énoncé de la vision de Stellaris est : « la galaxie est ancienne est pleine de merveilles ». Cela semble bien vague n'est-ce-pas ? Je pense que cela capture bien l'essence même de ce que nous essayons de faire avec le jeu, notamment lorsque vous vous rappelez le type de jeux que nous faisons au sein de Paradox Interactive... Stellaris doit avoir le plus gros potentiel de rejouabilité parmi toutes nos licences. La galaxie doit donc être aussi inconnue et mystérieuse que surprenante. C'est pour cela que nous n'avons aucune "races majeures" dans le jeu et qu'un grand nombre de découverte s'ouvrira à vous lors de l'exploration. Dans la même veine, il n'y a aucun arbre de technologie - mais nous y reviendrons plus tard.

Stellaris diverge de tous nos autres jeux dans certains aspects clés :

  • Il n'est pas historique.
  • Il implique un départ symétrique.
  • Vous commencez petit.
  • La plupart du monde est inconnu.

Les trois derniers points sont communs avec les jeux « 4X », donc même si je déteste quelque peu le terme, Stellaris est sur plusieurs aspects un jeu 4X, un créneau joliment bouchonné de nos jours. Cependant, nous n'essayons pas de recréer des classiques comme Master of Orion.  Stellaris est tout à fait nouveau et différent sur plusieurs aspects : la symétrie et le fait de débuter en commençant petit offrent deux avantages. Tout d'abord, le jeu parait trompeusement simple pour les nouveaux joueurs, il dispose donc d'une meilleure courbe d'apprentissage contrairement à tous nos jeux historiques à la courbe d'apprentissage beaucoup plus compliquée. Deuxièmement, il vous permet de vous concentrer sur le premier X : l'exploration qui a toujours été la partie la plus négligée.

Le début d'une partie se caractérise par l'exploration et la découverte des merveilles de la galaxie. Nous avons fait de nombreux efforts pour donner l'impression que le jeu donne une impression de fraicheur unique chaque fois que vous jouez. Lorsque vous prenez contact avec une race rivale, vous atteignez bientôt le milieu de la partie quand il ne reste plus grand chose à coloniser et que votre expansion simple et rapide prendra fin. A ce stade, la carte se stabilise dans l'équivalent d'un Europa Universalis et le décor est planté pour une expérience de Grande Stratégie dans le pur style Paradox...

Stellaris - Concept Art

Source

Comments